Élue Maire en octobre 2010 ET première grande décision à prendre dès... novembre 2010 !

Le bilan réalisé sur le réaménagement de la structure Petite Enfance, plus communément appelée Les P'tits Loups, tombait : au vu du montant des coûts, et du fait de ne pas forcément avoir un bâtiment qui corresponde aux enjeux de notre future Ville, une question s'imposait. Fallait-il maintenir un réaménagement, ou bien s'engager vers une nouvelle structure ?

Entourée de mon Équipe, ma première décision en ma qualité de Maire était prise. Nous décidions de construire un bâtiment neuf, passant la capacité d'accueil de 40 à 60 places, en y intégrant un Relais d'Assistantes Maternelles, relais réclamé à juste titre par les Assistantes maternelles libres. Cette nouvelle structure municipale serait implantée sur le site des Parières, aux Chimoutons, à côté de la Cuisine centrale où nous positionnerons également, dans le futur, un nouveau groupe scolaire.

Cet espace se devait d'être moderne, fonctionnel et spacieux, conçu dans l'intérêt des enfants tout d'abord, des familles et des personnels. Beau challenge, mais pas question de se tromper. Je savais que quelques-uns m'attendaient au coin du bois... Déjà on annonçait que «cela commençait», que c'était ma première «bêtise», etc...

Mais c'était parti... Comité de pilotage pour m'entourer, avec les services municipaux, les élus, un programmiste pour savoir où l'on allait, quelques visites chez nos collègues pour visiter leur structure, quelques heures de réunions agrémentées de quelques grincements de dents, car lorsque l'on commence à additionner les m2, et qu'on les transforme en euros... «à un moment il faut trancher». Il faut faire des choix et, comme vous le savez, dans le contexte actuel les choix financiers sont les plus difficiles à arbitrer. Je précise que c'est un cabinet d'Architectes locaux qui nous a accompagnés tout au long de ce parcours. Comme ce sont des entreprises locales qui ont été retenues pour les différents corps de métier ayant participé à cette construction, et je pense que cette spécificité, dans le contexte morose de l'économie des entreprises, mérite d'être relevée.

Après plus d'un an de travaux, c'est avec un immense plaisir que j'ai procédé le 25 octobre à l’inauguration de la nouvelle structure Petite Enfance que vous pourrez découvrir dans le Dossier de ce numéro de Repères.

Je renouvelle mes remerciements à l'ensemble du personnel municipal qui m'a accompagné sur ce premier «chantier», qui a travaillé dur jusqu'à cette ouverture, afin de mettre la dernière touche et que tout soit prêt pour accueillir les enfants dans de très bonnes conditions. J'avoue que je suis fière de pouvoir remettre aux Saranais une structure qui réponde aux besoins présents, mais également pour l'avenir, et qui corresponde certes à des obligations réglementaires mais également fonctionnelles pour tous.

Le HCF (Haut Conseil de la Famille) faisait le constat que le nombre de places en crèche, par rapport à l'objectif prévu, n'avait pas été à la hauteur. Pour répondre au besoin des familles, le gouvernement a décidé «d'accompagner davantage l'effort de création de places de crèche, avec une aide exceptionnelle aux communes» et suggère de suivre la recommandation du HCF qui est d'augmenter de 25% la subvention apportée par la Caf aux communes. L'aide exceptionnelle devrait être créée en 2015... Espérons que cette mesure devienne effective et que l'on ne nous trouve pas n'importe quel argument pour ne pas nous en faire bénéficier !

Car sincèrement, si l'on m'en donne les moyens financiers, des «bêtises» comme celle-ci, je suis prête à en faire tous les jours pour répondre aux besoins de la population.

Très cordialement,

Maryvonne Hautin
maire de Saran