L'éducation ne cesse pas à la sortie de l'école. Elle ne prend pas non plus fin, au terme de la scolarité, c'est pourquoi la ville de Saran a mis en place un Projet Éducatif Global (PEG) destiné à donner cohérence et lisibilité à sa politique éducative. Ce PEG fédère les différents acteurs de l'éducation et de la culture au sens large, et regroupe l'ensemble des actions à chaque âge de la vie.

Saran par ses choix politiques, depuis de nombreuses années, permet à chaque enfant de bénéficier d'actions éducatives de qualité dans les temps de petite enfance, périscolaire, extrascolaire.

Des liens sont créés à l'école, avec les associations, les parents, les associations de parents d'élèves, sans oublier l'Éducation nationale, la CAF, le Conseil départemental, les associations d'éducation populaire... La ville de par son personnel qualifié, ses équipements sportifs, culturels, et technologiques s'est donné les moyens pour que chacun devienne acteur de son quotidien : toutes les expériences concourent à élargir l'horizon des connaissances, à s'épanouir et trouver sa place dans la société.

Saran assume son rôle. Mais qu'en est-il de l'État, qui d'un côté impose une réforme de la semaine scolaire sans soutien financier adéquat, et de l'autre nous ampute de moyens en baissant drastiquement la dotation globale de fonctionnement, dotation qu'il supprimera complètement en 2017 ?

L'éducation est l'affaire de tous, mais pour l'instant la ville porte seule ces choix nationaux. Qu'en sera-t-il quand la Communauté urbaine (qui est prévue pour 2017 sans qu'aucun habitant des 22 communes de l'AgglO n'ait été consulté!) sera créée ? La proximité aux usagers et les moyens pour répondre à la qualité d'un service public seront remis en cause, mais les élus saranais ont fait le choix de se battre et de continuer à donner et à transmettre ses valeurs humanistes.

Vous découvrirez à travers ces pages des exemples d'actions menées en matière d'éducation globale. Elles s'adressent à tous les jeunes saranais, qui de 0 à 25 ans peuvent en bénéficier à toutes les étapes de leur vie.

L'éducation est un droit pour tous.

Aziza Chaïr, Philippe Dolbeault, Bernard Dugalleix, Armelle Gelot, Serge Patinote, Pascale Petit et Gérard Vesques,
Élus et élues du secteur Éducation et Loisirs