Avec ce nouveau château d'eau, c'est la pérennité de l'alimentation en eau potable de Saran qui est assurée pour les décennies à venir. C'est aussi l'assurance d'une ressource de meilleure qualité avec d'une part, la suppression des captages réalisés au pied des châteaux d'eau de Villamblain et de la Tête Noire désormais situés en secteur urbanisé et d'autre part, le mélange des eaux de deux nouveaux forages (rue de la Tuilerie et route de la Fontaine à Mignan en forêt domaniale d'Orléans) moins exposés aux pollutions d'origine agricole, et notamment aux nitrates.

Le nouveau château d'eau comprend une station de mélange et de traitement du fer et du manganèse naturellement présents dans l'eau puisée en forêt d'Orléans. Dans quelques mois, le château de la Tête Noire devenu inutile sera détruit tandis que les réservoirs des Bruères et de Villamblain seront conservés pour stocker l'eau et maintenir la pression dans le réseau.