Après l'annonce officielle hier au soir d'un report d'au moins 4 à 6 semaines de la fermeture du bureau des Aydes, la direction régionale de la Poste doit cesser ses intimidations envers les membres du collectif citoyen d'usagers, d'élus et de syndicalistes !

Ainsi, notre collègue Mathieu Gallois, adjoint au maire de Saran et Alain Roméro, conseiller municipal d'opposition à Fleury les Aubrais ont été assignés en justice pour leur participation à l'occupation pacifique du bureau des Aydes.

Comment une entreprise publique peut-elle reprocher à des élus de défendre le service public de proximité ?

Malgré les huissiers, les vigiles et l'inaction de certains autres élus, nous continuerons à agir pour la qualité de vie dans tous les quartiers de notre ville, pour l'égalité d'accès aux services publics et contre les dures conséquences au quotidien de la dérégulation libérale !