• Pas de hausse des taux d'imposition à Saran depuis 2010 !

Taxe foncière, taxe d'habitation, chaque famille concernée a pu constater que les taux d'imposition n'ont pas augmenté au lendemain des élections municipales. L'augmentation de près de 1 % des impôts locaux, liée à la revalorisation des bases fiscales, est une décision gouvernementale qui touche toutes les communes. Le tarif de l'eau est également bloqué depuis 3 ans à Saran.

Pourtant, l'injuste désengagement financier de l’État auprès des collectivités s'accélère : la baisse cumulée de la dotation globale de fonctionnement (DGF) allouée à Saran atteint -794 123€ pour 2014 et 2015, tandis que les transferts de missions en direction des communes -comme les si controversés rythmes scolaires- se poursuivent. Malgré tout, nous entendons continuer à proposer un haut niveau de service public et à préserver les revenus de toutes les familles saranaises.

  • Soutien à l'artisanat et aux commerces de proximité.

Avec la ZAC de la Motte Pétrée, la ville va ouvrir face à l'UTOM une nouvelle zone d'activités de près de 14 hectares réservée aux PME. De même, nous voulons poursuivre les efforts engagés avec les artisans pour aider et développer les commerces de proximité dans le Bourg, au Chêne-Maillard comme au Vilpot.

Pour le groupe de la majorité municipale,
Alexis BOCHE
Conseiller municipal délégué aux finances

- Consultez avec ce lien les tribunes libres des 3 groupes politiques représentés au sein du conseil municipal de Saran.