Cela faisait trente ans que le Foyer Georges-Brassens n'avait pas connu de travaux d'une telle ampleur. En achetant cet établissement en 2011, la ville souhaitait lui rendre une nouvelle jeunesse et surtout en faire un lieu de vie convivial, confortable et agréable pour les résidents. Cet engagement se poursuivra en 2016 avec la rénovation des façades.

L'investissement financier, entièrement à la charge de la ville, est conséquent mais nécessaire. Aujourd'hui, tous les appartements ont été refaits à neuf et mis aux normes. Les conditions de vie du Foyer sont dignes de ce que méritent nos anciens à un tarif abordable.

Les résidents ont parfois été déstabilisés par ces travaux, qui les ont contraints à changer d'appartement le temps de la rénovation. L'équipe du Foyer, le service social et les services techniques de la ville ont tout mis en œuvre pour que ces désagréments soient les plus minimes possibles. Aujourd'hui, chacun apprécie le nouveau cadre de vie, ce lieu du bien vivre.

À travers ce choix, les élu(e)s saranais affirment leur volonté de renforcer leur politique en direction des anciens alors qu'ils sont de plus en plus nombreux à découvrir et à subir la précarité. Les seniors ne sont pas épargnés par la crise et les politiques d'austérité ; les femmes les plus âgées, en particulier, en sont souvent les premières victimes.

La municipalité travaille à atténuer ces difficultés en proposant à tous les seniors, outre l'écoute et l'accompagnement qu'ils sont en droit d'attendre de notre collectivité, des activités culturelles, sportives, des animations... Mais ne nous leurrons pas, les collectivités locales ne pourront pas suppléer indéfiniment les manques de l’État. Il est plus qu'urgent d'exiger que le gouvernement prenne des décisions fortes en matière de pouvoir d'achat de nos aînés.

Christian Fromentin

1er adjoint au Maire, délégué à l'Action sociale