Une page se tourne... Le quinquennat de Nicolas Sarkozy a pris fin (...) et on ne peut que se réjouir de la victoire de François Hollande. Pour autant rien n'est joué. Les 4 millions d'électeurs du Front de Gauche qui ont voté Hollande attendent un véritable changement, une toute autre politique. Un grand espoir est né et il faut sans tarder que le gouvernement réponde aux urgences sociales dont a souffert une grande majorité de français pendant ces 5 ans.

Que ce soit le chômage, véritable fléau, ou la relance du pouvoir d'achat, la politique du logement, les réformes territoriales dont les communes ont beaucoup souffert, les retraites, etc.... des chantiers doivent s'ouvrir immédiatement.

Les 10 et 17 juin vous êtes appelés à retourner voter pour élire votre député et le moment est très important. Il faut confirmer notre volonté de voir une autre politique dans notre pays et réfléchir aux conséquences de notre vote.

Je le disais lors de mon intervention lors de la commémoration du 8 mai en rappelant où l'hitlérisme et le nazisme ont conduit la France. Malgré la distance des années, nous ne devons pas oublier les sacrifices, la douleur engendrée par cette guerre. Ces dernières semaines nous ont démontré combien, sous couvert de la désespérance, il était facile de retourner une situation et développer des discours contraires aux principes républicains où haine et racisme étaient la cible principale. Ne tombons pas dans ce piège grossier qui à terme, ne développera qu'une haine entre les peuple.

Dans un tract récent, le député sortant fait de l'auto satisfaction par rapport à ce qu'il a amené à sa circonscription. Mais qu'avez-vous fait pour Saran M. le Député ? Mais oui, vous nous avez « aidé » à avoir deux installations que l'on ne souhaitait pas forcément sur Saran et dans tous les cas pas dans les conditions dans lesquelles on voulait nous les imposer au départ.

D'une part le regroupement des cliniques privées alors que nous luttions pour avoir un véritable Hôpital Public (il me semble que vous avez voté contre M. le Député ?) qui réponde aux besoins de toutes les populations et ce ne sera pas le cas. Mr GROUARD précise quand même « qu'il aura fallu beaucoup d'énergie de tous les acteurs, notamment du Comité Hôpital Nord » pour faire avancer le projet. C'est vrai et on peut remercier M. Michel Guérin, initiateur du Comité Hôpital Nord, pour avoir beaucoup travaillé pour obtenir des urgences sur Saran.....

Et la Prison ? Puisque au départ 6 sites étaient identifiés sur Saran et qu'il a fallu se battre pour que l'on ne nous l'impose pas là où on ne la voulait pas. Mais où étiez-vous M. le Député lors de notre bataille ? A Cercottes, qui était également pressentie, pour dire qu'il était effectivement mieux qu'elle se fasse à Saran Oui, je pense que le rôle des députés est important mais il doit se faire en tenant des aspirations des citoyens, de tous les citoyens. Cela dépend des choix politiques qui sont faits et seuls les peuples peuvent en inverser la tendance. Le Front de Gauche a fait pendant cette campagne des propositions (Smic à 1700 euros, retraite à 60 ans à taux plein pour tous, interdictions des licenciements boursiers, de nouveaux droits pour les salariés à l’entreprise, relance de l’emploi industriel, défense des services publics, faire de la jeunesse une priorité...). Ces propositions demeurent intactes et pour cela il nous faut donc élire un maximum de députés du Front de Gauche. Ces Hommes et ces Femmes seront indispensables pour réussir le changement le plus rapidement possible.

Je soutiens donc de toutes mes forces et j'appelle toutes les saranaises et tous les saranais à voter pour Sylvie DUBOIS et son suppléant Joël DURAND le 10 juin prochain.

Je sais que Sylvie et Joël, que je connais bien, sauront porter les exigences populaires incontournables à l’Assemblée Nationale.

Maryvonne HAUTIN

Maire de Saran