J'ai décidé de réunir le conseil municipal en séance extraordinaire le vendredi 25 novembre. En effet, l'importance des enjeux pour notre  ville justifie qu'une séance complète du conseil soit consacrée au débat puis au vote concernant la transformation de l'actuelle Communauté d'agglomération en Communauté Urbaine.

Ce passage en Communauté urbaine au 1er janvier 2017 puis peut-être en métropole en cours d'année entraînera des transferts de compétences des communes vers la nouvelle structure intercommunale.

Comme vous le savez, dans l'agglomération, seuls les habitants de Saran ont pu s'exprimer et donner leur avis quant à cette transformation en Communauté urbaine. La municipalité a organisé une consultation citoyenne le 29 mai dernier, éclairé par un débat contradictoire à la salle des fêtes quelques jours avant le vote.

Sans cette consultation des citoyens saranais voulue par la seule majorité municipale, le président de l'AgglO et les 21 autres maires de l'agglomération n'auraient sans doute pas organisé depuis septembre, différentes réunions d'information sur le sujet. Grâce à notre initiative, la réflexion sur les conséquences du passage en Communauté urbaine s'est -un peu- rapprochée des premiers concernés : les habitants et les habitantes de toute l'agglomération orléanaise. 

Je regrette toutefois qu'aucun autre maire n'ait jugé utile et nécessaire d'organiser un vote sur ce sujet dans sa commune.

Saran a donc lancé le débat public et entend bien le poursuivre, avec tous les habitants, même après le 1er janvier 2017 : la défense de la gestion de proximité et du service public au plus proche des besoins seront encore plus nécessaires avec Orléans métropole !

Je vous invite donc à assister au conseil municipal le 25 novembre prochain qui se prononcera sur la transformation de l'intercommunalité pour signifier plus particulièrement la place centrale que doit garder la commune dans la gestion de la chose publique.

Maryvonne Hautin

Maire de Saran