Affiche - débat sur l'eau - 29 septembre 2010L'eau, un bien commun à préserver de toute marchandisation. Tel sera le thème du débat public qui se tiendra le 29 septembre 2010, à 20h30, à la salle des fêtes de Saran, avec la participation de Danielle Mitterrand, Jean-Luc Touly et Emmanuel Poilane de France-Libertés.

Un peu avant dans la journée, une marche des porteurs d'eau se déroulera à partir de 17 heures sur la place du Martroi à Orléans. Chacun d'entre nous peut devenir un porteur d'eau et ainsi agir pour que l'eau soit reconnue comme un bien commun, exclu de toute marchandisation.

Cette journée de l'eau est organisée par le tout nouveau collectif Eau Secours Orléanais. Ce collectif est constitué de citoyens, d'associations locales (ATTAC 45, GAMO Olivet, ACA Saint Jean de Braye, MNLE 45, AGIR pour la Chapelle, AGPO Olivet, ADECR 45, ACU 45), de partis politiques (Europe Ecologie, Les Verts, PCF) et de la Ville de Saran.

Le collectif a été créé pour agir en faveur de la remunicipalisation de la production, de la distribution et de l'assainissement de l'eau dans les communes ayant délégué ces missions au secteur privé et pour oeuvrer en faveur de la préservation de la ressource dans l'Orléanais. La création de ce collectif citoyen intervient alors que plusieurs villes de l'agglomération (Orléans, Saint Jean de Braye...) vont dans les mois à venir devoir examiner la reconduction -ou non !- de leur délégation de service en faveur de l'une des trois multinationales qui se partagent le marché de l'eau en France.

A l'inverse, la ville de Saran vient de lancer un programme d'investissement majeur pour assurer l'indépendance comme la qualité de son approvisionnement en eau et ainsi conforter sa gestion en régie municipale à un coût du m3 parmi les plus faibles de l'agglomération. Il est regrettable que les villes voisines d'Ingré, Ormes et Saint Jean de la Ruelle n'aient pas voulu jadis participer à ce programme public de forage et d'adduction d'eau depuis la nappe phréatique de la forêt d'Orléans, tant il évident que le pompage en Loire à outrance ou les forages dans la nappe de Beauce souillée par les nitrates mettent en péril la qualité de la ressource...

Vous pouvez consulter ci-joint le tract du collectif détaillant le programme de cette journée de l'eau.