Monsieur le Président,

C'est avec une certaine surprise que j'ai appris votre décision de mettre fin à l'agence Culture O Centre. Rien ne laissait présager un tel choix d'autant que le milieu de la culture s'était largement mobilisé afin d'assurer votre réélection à la Présidence du Conseil régional. Or, durant cette campagne, je n'ai pas souvenir que vous ayez annoncé la disparition de cette structure.

C'est un coup fatal que vous portez ainsi à l'action culturelle régionale. Culture O Centre apportait une aide précieuse à l’ensemble du territoire aussi bien en zone rurale qu'en ville. La culture qui est déjà la première victime de la baisse des dotations de l’État est une nouvelle fois mise à l'épreuve par votre décision.

A Saran, selon les années, nous sollicitions Culture O Centre entre 15 et 20 fois. C'était pour un soutien logistique ou une aide dans la mise en place de manifestations sans parler de l'aide aux compagnies régionales.

De nombreux événements culturels n'auraient pu être organisés dans la région sans ce précieux soutien. Votre décision va fragiliser nombre de manifestations et obliger les collectivités à sacrifier une part de leur budget culturel. Nous devrons en effet nous tourner vers des prestataires privés pour louer du matériel avec des coûts sans commune mesure. Ainsi, les auditions de l'école municipale de musique, le gala de l'école municipale de danse et d'autres événements seront directement impactés.

Saran devait recevoir une compagnie théâtrale en résidence en juin 2016. Que va devenir ce projet, monté en collaboration avec Culture O Centre ? Si le Conseil régional ne maintien pas sa participation, la ville n'aura d'autres choix que d'y mettre un terme malgré tout l'intérêt qu'il représente.

Je pense aussi aux salariés dont plusieurs vont se retrouver sans emplois. Depuis votre annonce ils ont fait preuve de dignité, n'ayant de cesse de défendre la politique culturelle avant de penser à leur propre avenir.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, mes salutations distinguées.

Maryvonne Hautin
maire de Saran