Malgré l'expérience et le savoir-faire démontrés au quotidien par une dizaine de régies municipales -dont Saran- dans notre agglomération, malgré la remunicipalisation réussie de l'eau à Saint Jean de Braye, malgré les mobilisations citoyennes à Fleury les Aubrais et Olivet, Orléans Métropole poursuit obstinément la privatisation rampante de l'eau et de l'assainissement dans toute l'agglomération pour le plus grand profit des trusts de l'eau.

Pour ce qui nous concerne, nous continuerons à oeuvrer - comme lors du vote du 31 mars dernier en conseil métropolitain- en faveur de la gestion publique de l'eau, qui est le seul moyen d'en permettre un contrôle citoyen, d'en préserver la qualité et d'exclure ce bien commun de la marchandisation.