15 millions d'Euros d'investissement, 500 000 Euros de coût de fonctionnement par an : le futur téléphérique entre la gare des Aubrais et le « quartier d'affaires » Interives est aussi coûteux qu'inutile.

Orléans Métropole a déjà décidé qu'il serait gratuit… mais refuse toujours la gratuité du bus et du tramway en cas de pics de pollution de l'air dans notre agglomération. Protéger la santé publique compterait donc moins que favoriser la spéculation immobilière ?

La majorité (Droite-PS) qui dirige Orléans Métropole doit revenir sur Terre et déjà pallier aux déficiences actuelles de l'intercommunalité en matière d'aménagement, de transports, d'assainissement des eaux usées et de collecte des ordures ménagères. Il en va du bon usage de l'argent public comme de la qualité de la vie dans notre agglomération.

Pour le groupe majoritaire,
Alexis BOCHE
Conseiller municipal