Bienvenue sur le blog de
Continuons avec vous pour Saran

Tribunes libres du groupe

Fil des billets - Fil des commentaires

Espoir !

Ainsi s'intitule la tribune libre de notre groupe publié dans le bulletin municipal de mai 2012.

Lire la suite...

 

Nos 36 000 communes dans la tourmente européenne.

Voici la tribune libre de notre groupe publiée dans le bulletin municipal de novembre 2011.

Lire la suite...

 

Transports urbains : des questions... Surtout des questions !

Nous savons que la future 2e ligne de tram doit entrer en service au printemps 2012. Mais en connaissons-nous les conséquences ? Ainsi débute la tribune libre de notre groupe dans le bulletin municipal de juillet-aout 2011.

Lire la suite...

 

Abus de pouvoir ?

Ainsi débute la tribune libre du groupe "Continuons avec vous pour Saran" publiée dans le bulletin municipal du mois d'avril 2011.

Lire la suite...

 

De "réforme" en "réforme"...

Voici la tribune libre de notre groupe qui sera publiée dans le bulletin municipal de janvier 2011. Bonne lecture et bonnes fêtes de fin d'année à tous.

Lire la suite...

 

Contre une "réforme" des retraites aussi injuste qu'inefficace, manifestons le 12 octobre prochain !

Voici la tribune libre du groupe "Continuons avec vous pour Saran" publiée dans le bulletin "Repères" du mois d'octobre 2010.

Lire la suite...

 

Retraites : arrêter le massacre !

Retraites : arrêter le massacre, pour ne pas perdre sa vie à la gagner, Il faut laisser l’âge de départ à 60 ans et prendre l’argent ailleurs ! Voici l'intégralité de la dernière tribune libre de notre groupe publiée dans le bulletin municipal de juin 2010.

Lire la suite...

 

Non à la casse des services publics locaux !

La tribune libre de notre groupe publiée dans le bulletin municipal de Mars 2010 concerne notre sévère appréciation de la "réforme" des collectivités territoriales actuellement en discussion au Parlement.

Lire la suite...

 

Plus de deux millions de votants le 3 octobre sur le devenir de La Poste !

Des plus petits villages aux centres-villes en passant par les quartiers populaires, la participation à la votation citoyenne sur le devenir de La Poste a été un gros succès, doublant les prévisions du comité d'organisation !

A Saran, 837 personnes se sont exprimées, 813 contre le projet gouvernemental de privatisation, 20 pour et 4 nuls ou blancs.

Dans le Loiret, 21817 personnes ont donné leur avis : 21281 Non, 410 Oui et 126 nuls et blancs.

Face à un tel succès, le Président de la République ne doit pas esquiver le débat qui grandit au sein de la population sur le changement du statut de La Poste : soit il retire son projet de privatisation de La Poste, soit il convoque les citoyens lors d'un référendum sur cette question.

Le groupe des élues et élus de la liste "Continuons avec vous pour Saran"

 

La machine à briser les droits sociaux ne va pas chômer !

Après le plan de relance qui pèse lourdement sur le budget de l’Etat, et qui ne profite qu’aux riches, la machine à briser les droits sociaux ne va pas chômer !

C’est bien aux salariés et aux familles que le gouvernement Fillon/Sarkozy entend présenter l’addition et celle-ci s’allonge ! Recul de l’âge de la retraite, libéralisation du travail le dimanche, baisse des salaires et stagnation du SMIC, contrôle accru des chômeurs. Les plans sociaux continuent (800 000 chômeurs en plus prévu pour 2009) dont la suppression de 74 000 postes de fonctionnaires, etc.

Dès septembre, ce sera la taxe professionnelle qui disparaîtra de la loi de finances 2010. Un cadeau royal (29 milliards d’euros) pour le Medef puisqu’aujourd’hui, aucune hypothèse de compensation n’a été avancée. D’autres réformes très inquiétantes seront présentées au parlement dès l’automne, ce sont celles des Collectivités locales, de la transformation de La Poste en société anonyme, de la casse du statut des fonctionnaires territoriaux. Ils prévoient une modification fondamentale de nos institutions françaises dans le but de répondre aux objectifs de la politique capitaliste au pouvoir en France et en l’Europe.

Existe t-il une autre forme de gestion de la société qui permettrait la relance de l’économie ?

C’est possible au plan local où dans un contexte politique hostile, nos équipes saranaises l’ont prouvé. Je suis convaincue que cela reste réalisable nationalement et plus… Commençons simplement par taxer à 0,5 % les actifs financiers des entreprises : ces 4 800 000 000 000 € (4800 milliards - chiffres Insee) permettraient de relancer l’économie…

Violaine Naquin-Grivot

Présidente du groupe "Continuons avec vous pour Saran" et Maire- adjointe déléguée au personnel

 

Le 7 juin une occasion à ne pas manquer !

Le 7 juin auront lieu les élections européennes. Nos dirigeants s’emploient à ce qu’elles passent inaperçues. Pourtant, ces élections sont extrêmement importantes, elles concernent la vie de chacun d’entre nous. Notre commune de Saran et ces habitants sont eux aussi impactés par ces décisions néfastes : 80 % des lois françaises sont la transposition de directives Européennes.

Lors du référendum de 2005, 54 % des Français ont rejeté le Traité Constitutionnel. Le 7 juin l’occasion nous sera à nouveau donnée de dire NON à la politique de Nicolas Sarkozy, de sanctionner celui qui, pendant qu’il présidait l’Union Européenne, fit passer des dizaines de directives contre les peuples, comme celle sur la durée du travail à 65 heures par semaine, les libéralisations du transport ferroviaire, de l’énergie, et cette directive de la honte, contre les familles immigrées.

Cette Europe-là nous éloigne du progrès social, c’est l’Europe de la rentabilité financière. Les politiques nationales et européennes sont intimement imbriquées, le Pacte dit « de stabilité » sert aux gouvernements à supprimer des milliers d’emplois dont les 30 000 prévus dans les services Publics, et vise à réduire les moyens de la protection sociale, de l’école, des hôpitaux ainsi que les niveaux de retraite.

Pour envoyer à Strasbourg des députés qui agiront contre cette logique, pour contrer cette politique de casse de l’emploi, des services publics, de la santé, cette élection peut devenir une « manifestation » dans les urnes pour que la France et l'Europe changent, pour en finir avec la "loi du Fric", du tout pour les riches et rien pour les gens d’en bas !

Violaine NAQUIN-GRIVOT, adjointe au maire et présidente du groupe "Continuons avec vous pour Saran"

page 2 de 2 -